back

available languages:

Une contribution pour la biodiversité

Le 28 août 2021: Inauguration d’un nouvel arboretum à Skellefteå en Suède

« Pendant cette fin de semaine j’ai passé une journée absolument merveilleuse dans l’association “Dalkarlsliden” à Skellefteå. Le but de ma visite était de célébrer le centenaire de la fédération suédoise des jardins familiaux (Koloniträdgårdsförbundet). Le point culminant de la journée a été l’inauguration de leur nouvel arboretum, où j’ai pu planter moi-même un arbre. Sur une pelouse auparavant vide ont été plantés 70 nouveaux arbres et arbustes de plus de 30 variétés différentes. C’est un investissement à long terme pour la biodiversité ! Le soleil brillait, toutes les parcelles de jardin étaient magnifiques et l’ensemble de jardin était rempli de visiteurs heureux et sympathiques » raconte Ulrica Otterling, directrice de la fédération suédoise des jardins familiaux.

 

Cette inauguration fait partie de notre campagne: « Les jardins familiaux aiment les arbres »

Au cours de notre année jubilaire, 229 associations ont participé à la plantation de milliers de nouveaux arbres fruitiers et arbustes à baies à travers toute la Suède. Nous voulions montrer les nombreuses contributions positives des jardins familiaux, non seulement pour les jardiniers associés mais aussi pour toute la société. Les jardins familiaux hébergent une grande biodiversité, ce qui est mis en évidence par cette campagne où plus de 2000 nouveaux arbres fruitiers et arbustes à baies ont été plantés.

Planter des arbres est la meilleure chose que l’on puisse faire pour la biodiversité et c’est l’un des objectifs environnementaux que toutes les municipalités s’efforcent également d’atteindre.

Un nouveau prix récompense les jardins familiaux respectueux de la vie sauvage dans le Devon

Le Devon Wildlife Trust a présenté son prix Awareness Allotment Award (distinction pour la sauvegarde de la vie sauvage dans les jardins familiaux) pour récompenser les jardiniers associés qui font de la place à la vie sauvage.

Traduction: Communiqué de Presse du Devon Wildlife Trust (1)

Le dernier report sur l’état de la nature (2) montre que la moitié de la faune britannique est en déclin à long terme et 15 % des espèces menacées d’extinction. La perte de leur d’habitat et l’utilisation excessive de pesticides sont deux raisons majeures de ce déclin, en particulier parmi nos populations vitales d’insectes.
 
Le patchwork d’espaces verts dans nos villes est extrêmement important pour la faune et la flore et peut aider les communautés à faire face à la crise de la biodiversité et du climat. Les jardins privés sont souvent célébrés comme des refuges potentiels pour la faune et la flore, et un mouvement croissant vise à faire de la place à la nature ailleurs, allant des bords des routes aux toits verts. Les jardins familiaux font partie de ce réseau d’espaces verts précieux, fournissant tant de la nourriture, de l’eau et un abri aux animaux, qu’une large gamme colorée de produits locaux.
 
Le Devon Wildlife Trust et la branche sud-ouest de la National Allotment Association (fédération nationale des jardins familiaux) (3) se sont associés pour stimuler les jardins familiaux à devenir des espaces attrayants pour la faune en lançant le Wildlife Awareness Allotment Award! Ce prix présenté sur le site internet de Devon Wildlife Trust vise à inspirer et à encourager les jardiniers associés à aménager des espaces pour que la faune sauvage puisse s’épanouir.

Katie Wilkinson, responsable de l’équipe Communities du Devon Wildlife a déclaré:
« Ce prix est une occasion fantastique pour les gens d’être reconnus pour leurs efforts faits pour la création de jardins familiaux respectueux de la vie sauvage. Des espaces verts tels que les jardins familiaux sont des tremplins essentiels – si chaque jardinier faisait quelques gestes pour la faune sur sa parcelle, comme par exemple ne pas utiliser de produits chimiques, cela ferait une différence énorme pour la faune locale ». 

Tim Callard, président de la branche sud-ouest de la fédération nationale des jardins familiaux a déclaré : (3)
« J’espère que d’autres communautés et groupes seront inspirés par ce prix et qu’il sera adopté à l’échelle nationale, regroupent ainsi les jardins familiaux dans un réseau plus large. Je considère ce prix comme un moyen de promouvoir les jardins familiaux en tant que refuge pour notre faune et notre flore, et les jardiniers associés comme un groupe de plus en plus important de la société britannique qui se préoccupe réellement de la faune et de la flore ».

Le Devon Wildlife Trust a déjà vu des exemples fantastiques de jardins familiaux abritant toute une série d’espèces sauvages, y compris ceux entretenus par le personnel de l’organisation caritative. Russell Luscombe, l’un des responsables de la collecte de fonds du Devon Wildlife Trust, a planté des bordures de fleurs sauvages qui ont brillé cet été de toutes leurs couleurs, en attirant ainsi des insectes et des oiseaux dans son jardin familial à Exeter.

Ce prix met également en lumière la campagne « Action for insects »  du Wild Life Trust (Action pour les insectes) un effort national visant à inverser un déclin massif des insectes en encourageant les gens à créer des endroits laissant de la place à la nature et à faire en sorte que les villes et les communes n’utilisent plus de pesticides.

Le prix des jardins familiaux est ouvert à toutes personnes possédant un jardin familial dans le Devon et propose une série d’idées et de ressources pour aider la faune sauvage. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de Devon Wildlife Trust: https://www.devonwildlifetrust.org/wildlife-awareness-allotment-award

 

Remarques

(1) Le Devon Wildlife Trust est la principale organisation environnementale du conté, avec plus de 35.000 membres. L’association gère 52 réserves naturelles et six parcs de vallée dans le Devon, comprenant  des paysages magnifiques tels que des forêts, des prairies, des zones humides et des landes, et qui s’occupe également de l’environnement marin autour de nos côtes. Le Devon Wildlife Trust s’appuie sur des dons, subventions et le soutien généreux de tous ses membres et du grand public pour collecter plus de 4 millions de livres sterling chaque année. L’argent collecté est dépensé pour maintenir et continuer le travail pour la conservation de la faune et de l’éducation dans le Devon pour les générations actuelles et futures.
Plus d’informations sous:  www.devonwildlifetrust.org

(2) https://nbn.org.uk/wp-content/uploads/2019/09/State-of-Nature-2019-UK-full-report.pdf

(3) La National Allotment Society (Fédération nationale des jardins familiaux) est la principale organisation nationale qui défend les intérêts et les droits de la communauté des jardiniers associés à travers le Royaume-Uni. La société travaille avec le gouvernement au niveau national et local, avec d’autres organisations et des propriétaires de terrains pour fournir, promouvoir et préserver les jardins familiaux pour tous.
Plus d’informations sous: natsoc@nsalg.org.uk

Prix scientifique 2023 de la fédération allemande des jardins familiaux

Egalement des travaux scientifiques en provenance d’autres fédérations nationales de la Fédération Internationale peuvent être récompensés

L’échéance du 31 mars 2023 pour le dépôt des travaux semble encore lointaine. Mais il n’est jamais trop tôt pour sensibiliser les scientifiques dans votre entourage pour le mouvement des jardins familiaux en tant que sujet de recherche passionnant!

Tous les quatre ans, la fédération allemande des jardins familiaux décerne un prix pour un travail scientifique consacré à l’importance écologique, urbanistique et sociale des jardins familiaux pour l’aménagement futur des villes et des communes.

Les domaines que la fédération allemande des jardins familiaux souhaite aborder sont vastes et comprennent par exemple l’aménagement urbain, régional et des paysages, les sciences horticoles, la géographie climatique, l’écologie du paysage, la protection de la nature et de l’environnement ainsi que la santé et la nutrition.

Outre, les travaux de séminaire, les thèses et les mémoires de licence et de maîtrise, des articles spécialisés remarquables et des rapports concernant des projets de recherche peuvent être soumis. La fédération allemande accepte expressément aussi des articles en anglais!

Les travaux pour le concours actuel doivent provenir de la période 2019 à 2023. Un montant total de 5.000 € est disponible pour la récompense des travaux.

Attirez l’attention sur le prix scientifique de la fédération allemande! Aidez-nous à faire mieux connaître des approches exemplaires réalisées dans les jardins familiaux, contribuez à sensibiliser les gens pour le potentiel de nos jardins familiaux et aidez-nous à obtenir de nouvelles impulsions pour nos tâches communes !

Pour plus d’informations, veuillez consulter les sites suivants:
https://tinyurl.com/BDG-Wissenschaftspreis
https:/tinyurl.com/bdg-academicaward

PS: En 2019 l’étude autrichienne réalisée par une équipe de l’AGES (agence autrichienne pour la santé et la sécurité alimentaire) concernant le sujet: « biodiversité dans les jardins familiaux viennois » sous la direction de l’ingénieure-diplômée Anna Moyses a reçu le deuxième prix.

Les jardins familiaux, véritable diversité biologique

En 2019, la Commission scientifique de la Fédération française des Jardins Familiaux et Collectifs (FNJFC) a lancé une enquête nationale auprès des jardinières et jardiniers adhérents à la Fédération

Quelle biodiversité trouve-t-on dans nos jardins familiaux? Quelles en sont les caractéristiques? Et quelle place occupe-t-elle dans la vision des jardinières et jardiniers?

La conclusion de cette enquête est que :

La biodiversité qui a été inventoriée à travers ces 187 parcelles n’est pas surprenante au niveau de la nature des végétaux, car il s’agit essentiellement de plantes élevées ou spontanées habituelles des milieux urbains perturbés. En revanche, la diversité agronomique présente est extraordinaire par le nombre de plantes cultivées différents (près de 1 000 dont 350 espèces ou type différents) et par la quantité de variétés au sein de certaines espèces. Chaque parcelle héberge en médiane 34 végétaux cultivés dont 19 légumes. Cette diversité cultivée sur une parcelle est comparable, voire très supérieure pour les jardiniers les plus audacieux, avec ce qui est fait dans les micros fermes productives en maraîchage étudiées dans la thèse de Kevin Morel. En effet il décrit des systèmes de moins de 1,5 ha par maraîcher avec plus de types de légumes et herbes aromatiques, ce qui est déjà plus diversifiés que ce qui est classiquement jugé comme raisonnable en maraîchage.

La connaissance des jardinier.es à propos de la flore spontanée est très hétérogène. Cela va de celui qui lutte contre les mauvaises herbes à celui qui en a recensé sur son site pas moins de 178 espèces.

Concernant la faune, il n’y a que les espèces qui posent problèmes aux cultures (Piéride du chou, punaise, pucerons…) qui sont cités ou les animaux les plus charismatiques (renard, hérisson, lièvre, lézard…).

Cette étude nous a permis de confirmer que certaines pratiques durables sont bien ancrées (compostage, récupérateur d’eau, paillage) et que certains gestes pour la biodiversité sont de plus en plus fréquents (nichoirs, hôtels à insectes). En revanche, nous n’avons pas pu, faute de temps et de données, approfondir le sujet du potentiel rôle des jardins familiaux comme conservatoire agronomique, investiguer la présence des friches de prairies et leurs gestions, la présence de ruches tant du point de vue de la gestion qu’au niveau de la préservation des pollinisateurs sauvages.
Les rencontres avec les différents jardinier.es ont permis de caractériser des pratiques de plus en plus vertueuses pour la biodiversité du sol et pour celle de la flore spontanée. Elles ont aussi mis en évidence leur souhait d’en apprendre plus sur le sujet (besoin de formation) par rapport auquel ils/elles se sentent souvent démunis.es, même si elles en ont une image globalement positive mais néanmoins assez abstraite.

De manière plus générale ce travail vient appuyer les études déjà publiées sur la biodiversité dans les jardins collectifs et familiaux (Joimel, 2015 ; Consales et al, 2016). Il se base sur un échantillon bien plus large que ce qui avait déjà été fait auparavant (avec en contrepartie une moindre qualité de données utiles) et les résultats sont concordants entre les différentes études.

Ainsi nous confirmons qu’en plus de nombreux bénéfices socio-culturels et de la production alimentaire permise par les jardins (Draper & Freedman, 2010 ; Duchemin et al ; 2010 ; Pourias 2014 et 2015), (ils) hébergent également une biodiversité urbaine et agronomique ordinaire mais extrêmement riche. Au vu des différentes crises sanitaires, écologiques et économiques actuelles et à venir, les jardins familiaux et collectifs sont des infrastructures très appréciables à protéger et à développer.

Notre conviction est que l’application- à la lettre de règlements intérieurs cohérents associés à la charte jardinage et environnement pourraient avec le couple information /formation suffire à maintenir un niveau satisfaisant de diversité biologique et d’épanouissement durable.

Nos sincères remerciements à toutes celles et tous ceux qui ont participé à cette étude et un grand bravo et nos félicitations à Madame Suzie Derminon qui a soutenu son mémoire avec succès le 30/09/2020.

Sources : extraits du mémoire présenté par Suzie Derminon pour l’obtention du diplôme d’ingénieur d’AgroParisTech « Etat des lieux de la biodiversité dans les jardins familiaux et la perception qu’en ont les jardinier.es. Analyse des réponses à l’enquête lancée par la FNJFC en 2019. »

Badis MERAD
Administrateur FNJFC

Veuillez trouver ci-dessous l’article complet tel que publié dans le magazine : Jardin Familial de France no. 526 juillet-août 2021

Diplômes 2021

Cette année la Fédération Internationale des Jardins Familiaux a de nouveau décerné des diplômes pour un jardinage écologique et pour des projets innovants.

A cause de la pandémie les obligations statutaires ont été évacuées un vote électronique. La Fédération Internationale a décidé d’accepter la demande pour deux diplômes pour un jardinage écologique et  deux demandes pour des projets innovants.

Il était prévu de remettre ces diplômes au cours du congrès international à Berlin, qui a pourtant due être annulée suite à la crise du corona-virus. Les diplômes seront maintenant envoyés directement aux fédérations afin d’être remis à un moment approprié.

Ci-dessous vous trouvez une courte description des projets. Une présentation détaillée sera publiée dans le Trait d’Union.

 

Les jardiniers associés Berit Hogstad et Bjørn Johansson ensemble avec leur association Solvang avdeling 5 d’Oslo (N) ont reçu le diplôme pour un jardinage écologique

En seulement trois ans, Berit Hogstad et Bjørn Johansson ont acquis de solides compétences en apiculture. Cette année, leur miel a remporté une médaille d'or au championnat norvégien. Le couple est un brillant ambassadeur de l'agriculture urbaine et écologique et partage volontiers ses connaissances avec ses collègues colons et les habitants d'Oslo. 

Ils rencontrent régulièrement plusieurs autres apiculteurs pour partager leurs expériences et leurs connaissances.

Médaillé d'or au championnat norvégien 2020
Cette saison, ils se sont efforcés de fabriquer différents types de miel avec une grande variété de goûts. C'est pourquoi ils ont décidé de récolter plusieurs fois au cours des saisons. Ils ont récolté début juin, fin juillet et fin août. Il y avait une différence de goût remarquable entre ces trois types de miel. Ils savaient que cette année leur miel était de grande qualité et ils ont donc participé au championnat de Norvège avec deux produits très différents: le miel de printemps et le miel d'automne. 

Partager les compétences et contribuer par conséquent à la communauté locale
Berit Hogstad et Bjørn Johansson veulent sensibiliser à l'importance des abeilles dans la production alimentaire mondiale. À plusieurs occasions, ils ont organisé des conférences et organisé des visites guidées, introduisant le public à l'apiculture. Ici, ils leur parlent de la vie dans les ruches et font des dégustations de différents types de leur miel local et de leur « mjød maison ». Mjød est une boisson alcoolisée, brassée au miel, suivant recette ancestrale de l'ère viking.

De nombreux facteurs sont à la base d’une bonne récolte. La pollinisation est un facteur très important pour la récolte des fruits et des baies. Les abeilles sont bien connues pour leurs capacités de pollinisation et peuvent augmenter la production de fruits et de baies de 30%.

Ces jardiniers associés membres de l’association «Solvang Avdeling 5» assument une fonction d’exemple dans leur association tant par leurs échanges avec les autres et le partage de leurs connaissances que par l’effet positif de leur action sur la végétation de l’ensemble de jardins familiaux. Ainsi cette association devient également un exemple à imiter.

 

L’ensemble de jardins familiaux Nieuw Vredelust d’Amsterdam-Duivendrecht a reçu le diplôme pour un jardinage écologique

Nieuw Vredelust (Nouvelle Vredelust) est un parc de jardins à Amsterdam-Duivendrecht avec 103 jardins. L’ensemble a été fondé en 1960.

En 2018, Nieuw Vredelust a commencé avec le projet « Label de qualité pour un jardinage naturel ». En octobre 2020 l’association a reçu la plaquette du label de qualité avec quatre points – le niveau le plus élevé possible.

En 2020, une année pendant laquelle nous avons tous fait face aux restrictions découlant de la covid-19, le parc jardin s’est révélé être pour d’innombrables personnes un abri agréable et sûr dans la nature. Même si cet ensemble est relativement petit pour les standards d’Amsterdam, la verdure commune est extrêmement variée. Les arbres du parc ont une soixantaine d’années et fournissent des abris aux hiboux, aux oiseaux, à des chauves-souris et des insectes. Des plantes indigènes, locales et sauvages poussent sous les arbres autour du parc.  

Les ravins des fossés sont tondus en phases avec la faux, ce qui donne une végétation herbacée. Les bordures du jardin autour de la maison associative sont pleines d’oignons bulgares, herbes diverses et de nombreuses plantes-hôtes et sources du nectar. Pour les amphibiens et les canards nicheurs, il y a des îles flottantes dans les fossés qui purifient également l’eau.

Le jardin naturel public « De Wijde Blick » (la vue large) comprend en outre des sentiers de coquillages, un étang, un jardin d’herbes et de senteurs, de vastes parterres de fleurs, divers arbres fruitiers, des murs de pierres envahis par la végétation et une haie pour la faune et la flore sauvage. De Wijde Blick dispose de nombreuses sources de nourriture pour tout animal qui vole ou rampe. Beaucoup plus d’activités sont faites pour la protection et l’avancement pour la faune et la flore.

Le « jardin 94 » est un jardin public d’environ 300m2 avec un accès libre. Les visiteurs peuvent s’y reposer et profiter de la verdure. Il y a également une installation de toilettes. Des panneaux à l’entrée indiquent ce qui peut être récolté.

Le jardinage naturel est largement soutenu par les membres. Le coordinateur de De Wijde Blick, ensemble avec un membre du conseil d’administration, joue un rôle de pionnier, et ceci également dans la communication avec les jardiniers. Les jardiniers reçoivent des informations mensuelles et trois fois par an un magazine richement illustré, dans lequel des conseils et des explications sont partagés. Les jardiniers utilisent aussi activement une application de groupe de medias sociaux pour échanger des plantes.

Les jardiniers nouveaux prennent un départ rapide et apprennent à entretenir leur jardin dans le respect de la nature et apprennent comment composter et comment planter.

 

L’ensemble de jardins familiaux « Sogn » à Oslo (N) a reçu le diplôme pour des projets innovants

En 2018, l’ensemble de jardins familiaux de Sogn, situé au centre de la capitale norvégienne Oslo, et NIVA (l'Institut Norvégien de Recherche sur l'Eau), ainsi que les institutions des sciences de la vie et de la gestion de l'eau, y compris la ville d'Oslo représentée par l'Agence des services de l'eau et des eaux noires et usées, ont lancé un projet de collaboration, une initiative appelé Sogn Hagelab pour co-développer, démontrer et tester dans les jardins familiaux des solutions de gestion bleu-vert des eaux pluviales basées sur la nature elle-même.

Dans le projet, l’ensemble de jardins familiaux de Sogn contribue avec des bénévoles, du jardinage et la connaissance de la situation locale, des dons de plantes, des zones de test et de démonstration. NIVA effectue la recherche et le transfert de connaissances (autofinancement) et la coordination de projets. L'Université norvégienne des sciences de la vie (NMBU) contribue avec la guidance de projets d'étudiants de maîtrise et au transfert de connaissances (autofinancement). La ville d'Oslo a fourni des fonds et contribue au transfert et diffusion des connaissances. Des entrepreneurs en construction civile ont été impliqués dans la construction des structures, et différents fournisseurs ont manifesté un intérêt à contribuer avec du matériel et des matériaux (à des conditions commerciales variables). D'autres partenaires financiers, tels que la Fondation de la Caisse d'épargne DNB et Hageselskapet, à travers la fondation de donation Olaf Billes, ont contribué à diverses communications, recherches et tests ainsi qu'à d'autres activités.

Le projet a suscité un large intérêt à l'échelle nationale et internationale et a créé un fort sentiment communautaire parmi les participants. Plus important encore, les structures bleu-vert semblent jusqu'à présent avoir eu un impact positif sur la distribution des eaux pluviales dans les zones communes, et ont également fourni l'occasion d'en apprendre davantage sur les approches de gestion des eaux pluviales fondées sur la nature.

Le diplôme pour des projets innovants de la Fédération Internationale a été remis à l’association SOGN à Oslo pour l’engagement exemplaire de ses membres dans ce projet orienté vers l’avenir et d’aider ainsi à faire face aux défis actuels et de faire leur contribution pour un développement durble.

 

L'association de jardins familiaux “Steffens Minne” à Karlstad (SE) a reçu le diplôme pour des projets innovants

Depuis de nombreuses années l’association ”Steffens Mine” a développé un certain nombre de projets intéressants, innovants et respectueux de l'environnement. Plusieurs de ces projets ont également mis la biodiversité au centre de leurs préoccupations.

1 Un pré respectueux des insectes:Ils ont créé des prairies avec des fleurs et de l'herbe pour attirer les insectes et promouvoir la biodiversité.

2 L’utilisation de faux: Puisque les prairies sont aménagées pour attirer les insectes, l'herbe et les fleurs sont coupées en automne à la faux. Les membres du groupe environnemental ont acquis un certain nombre de faux et ont appris à les manier et maintenant ils apprennent aux autres membres intéressés à les utiliser.

L'herbe coupée est utilisée comme couvre-sol dans les potagers pour garder le sol humide et pour supprimer les mauvaises herbes. L'herbe fonctionne également comme engrais et enrichit le sol. 

3 Produire leur propre ”biochar” (charbon de bois écologique: Un groupe de personnes, dont certaines du groupe environnemental, ont appris à fabriquer leur propre charbon de bois à partir de bois et de branches. L’utilisation du biochar a une influence positive sur le sol, la structure du sol, les plantes et sur le climat. L'association a maintenant investi dans sa propre machine à charbon leur permettant ainsi de produire leur propre biochar.

4 Hôtels à insectes et «quartiers d'habitation» pour les abeilles sauvages: Les membres de l'association ont construit des abris/nichoirs pour accueillir les abeilles sauvages ainsi qu’un hôtel à insectes plus traditionnel.

5 “Exceptionnellement” actif en 2020: Malgré la pandémie, l'association a poursuivi son fonctionnement avec un certain nombre d'activités exceptionnelles en tenant compte de toutes les mesures de sécurité covid-19. Les activités se sont déroulées en plein air. Tous les participants ont gardé tout le temps une distance de sécurité les uns par rapport aux autres.

L'association a également organisé à plusieurs reprises sur leur grande pelouse des séances de yoga, très populaires et très appréciées.

entrées précédentes

mentions légales ::: contact ::: accueil ::: politique de confidentialité ::: plan du site ::: FACEBOOK facebook